Tokyo choisie pour organiser les Jeux olympiques en 2020

Articolo pubblicato il 04 dicembre 2013
Articolo pubblicato il 04 dicembre 2013

Attenzione, questo articolo non è stato ancora editato, né pubblicato in alcun gruppo

La capitale japonaise a battu Madrid et Istanbul devant le Comité international olympique. Elle sera la ville des JO 2020.

Le dessinateur Dano, transmet un sentiment humoristique avec une nuance de tristesse qui fait comprendre l'opinion des personnes pour ce qui concerne cette manifestation. Un  choix inattendue ­explique le quotidien Le Monde­ qui s’est manifesté par des cris de  joie pendant une journée entière dans la capitale du Japon. Le CIO a préféré choisir Tokyo pour la certitude financière et technique.

En fait, comme a soutenu les représentantes de Tokyo : « les Jeux seraient entre de bonnes main» ;  avec, entre autre,  déjà presque de 5 milliards de dollars assurés.

Cette manifestation est peut être, pour Tokyo, un moyen de se remettre depuis la tragédie du Tsunami qui a détruit la centrale nucléaire de Fukushima. Elle est aussi vue comme une opportunité pour la reconstruction du pays. En plus Tokyo est déjà munie de beaucoup d'infrastructures qui sont en mesure d’accueillir les Olympiades comme les auberges et un bon réseau de moyens de transport.

Dans le journal italien Il fatto quotidiano, on peut lire aussi l'introduction des nouvelles disciplines, comme le golf et le rugby à 7. Les jeux Olympiques, rappelle la presse italienne, retrouvent Tokyo 56 ans après ses premiers JO.

« Algunos de ustedes pueden estar preocupados por Fukushima. Permítanme asegurarles que la situación está bajo control y que no ha tenido nunca ni tendrá un impacto sobre Tokio» avait affirmé au lendemain de son élection le ministre Shinzo Abe. Il souhaitait mettre fin aux critiques sur les faiblesses du Fukushima, comme le rapporte le quotidien La Vanguardia